Les pathologies fréquentes

Syndrome de Morton

 

Compression et irritation d’un nerf digital dans un espace inter métatarsien, coincé entre 2 métatarsiens, le ligament inter métatarsien transverse profond et l’aponévrose plantaire. Il y a une anastomose du nerf plantaire médial et du nerf plantaire latéral, et le nerf issu de cette anastomose se retrouve au troisième ou au deuxième espace inter métatarsien.  

 

Caractéristiques cliniques :

  • Insuffisance d’appui du 1e métatarsien

  • surcharge des métatarsiens médian

  • Bilan algique : La Palpation verticale de l’espace inter métatarsien, La compression latérale trans métatarsienne.

 

Caractéristiques Baropodometriques 

-hyperpression au niveau de la zone considérée ?

-Intégrale pression /temps

 

Syndrome douloureux du deuxième rayon

 

Distension ou rupture du système capsulo ligamentaire plantaire avec griffe de l’orteil.

C’est une atteinte dégénérative de la plaque plantaire.

 

Caractéristiques cliniques :

  • Insuffisance d’appui du 1e métatarsien

  • Surcharge de la tête métatarsienne de l’articulation metarso-phalangienne (MTP) considérée.

  • Insuffisance des muscles interosseux : c’est le muscle « antigriffe ». Si la chaussure est trop serrée il peu y avoir atrophie les muscles interosseux.

  • Pieds creux ?

  • Instabilité simple de l'orteil.

  • Douleur à la mobilisation et à la pression sur plaque plantaire.

  • Mouvements anormaux d’avant en arrière et de haut en bas de la MTP.

  • Bilan algique : decoaptation, translation dorso plantaire, palpation de la tete métatarsienne face coté plantaire, pointe des pieds

 

Caractéristiques Baropodometriques :

  • hyperpression au niveau de la tête métatarsienne.

  • Intégrale pression /temps

 

Fracture de fatigue d’un métatarsien

 

Fracture spontanée sans notion de traumatisme sur un os normal non pathologique.

Caractéristiques cliniques :

  • Surmenage osseux par hyperpression plantaire et microtraumatismes répétés.

  • Oedeme dorsal avec hématome diffus donnant localement un aspect foncé à la peau.

  • Orthostatisme prolongé écologique

  • Bilan algique : palpation de l’os

 

Caractéristiques Baropodometriques :

  • Cartographie des pressions avec hyperpression de la zone considérée.

  • Intégrale pression/temps

 

Examens complémentaires : La radiographie après 3 semaines laisse apparaître une apposition périosté. La scintigraphie donne une hyperfixation

 

Epine calcanéenne

 

C’est une excroissance osseuse au point d'insertion de l'aponévrose plantaire sur le calcanéum. Une traction trop grande sur le fascia plantaire peut créer des microtraumatismes et des déchirures au point d'insertion. Ainsi l'inflammation chronique du fascia plantaire entraîne le développement de cellules osseuses formant une petite épine dans la direction de la traction exercée.

 

Caractéristiques cliniques :

 

  • douleur aiguë en regard de la tubérosité interne du calcaneum, plus rarement en externe ou en médian.

  • La douleur peut irradier à l'avant sous l'arche interne ou sur le pourtour de la face plantaire du calcanéum.

  • Achille court : diminution de la flexion dorsale de l'articulation tibio tarsienne. Si les gastrocnemiens sont court on peut retrouver un flessum de genou. Si le Soleaire est court on peut avoir un recurvatum de genou.

  • Chaussage sans dénivelé

  • Prise de poids brutale

  • variation brutale hauteur talon

  • Orthostatisme prolongé écologique

 

 

Caractéristique Baropodometrique : décollement précoce du talon en dynamique

 

 

 

Myoaponevrosite plantaire

 

Inflammation de l’aponévrose plantaire superficielle (qui est une membrane fibreuse épaisse sous la peau de la plante du pied et qui sert à maintenir l'arche plantaire, du talon jusqu'aux orteils) et des muscles courts fléchisseurs des orteils + abducteurs de l’hallux + chef médial du carré plantaire. Le pied est à la fois un organe amortisseur et un organe propulseur.

L’aponévrose se trouve donc en tension à la fois lors de l’attaque du talon sur le sol et lors de la propulsion vers l’avant.

 

 

 

Caractéristiques cliniques :

  • douleur aiguë en regard de la tubérosité interne du calcaneum, plus rarement en externe ou en médian.

  • La douleur peut irradier à l'avant sous l'arche interne ou sur le pourtour de la face plantaire du calcanéum.

  • Achille court : diminution de la flexion dorsale de l'articulation tibio tarsienne. Si les gastrocnemiens sont court on peut retrouver un flessum de genou. Si le Soleaire est court on peut avoir un recurvatum de genou.

  • Chaussage sans dénivelé

  • Prise de poids brutale

  • variation brutale hauteur talon

  • Orthostatisme prolongé écologique

  • Pied plat valgus : augmentation de la tension dans le fascia plantaire à la marche ou à la mise en charge

  • pied creux : aponévrose courte qui diminue les capacités du pied à dissiper les forces tensiles lors des activités.

 

Caractéristique Baropodometrique : décollement précoce du talon en dynamique.

Hallux rigidus

 

Dégénérescence cartilagineuse de la 1ere MTP avec une perte d’extension de l’hallux.

 

Caractéristiques cliniques :

 

  • L’articulation peut être douloureuse à la mobilisation

  • Perte d’extension sur la 1ere MTP

  • Une surcharge de la 2ème tête.

 

  • Compensation antalgique : .flexion de la 1ere phalange et 1er métatarsien horizontal. L’articulation interphalangienne de l’hallux sera hypermobile car le muscle court fléchisseur de l’hallux va travailler en excès.

                                   . Supination du pied

 

 

  • Une démarche antalgique entraînant des douleurs à distance.

  • Ostéophytose

  • douleur en phase pré-oscillante.

 

Caractéristiques Baropodometriques :

-Temps de passage sur mtp1 

-Intégrale pression/temps

-Longueur pas diminue

-Marche antalgique en rotation exter​