Le sport c’est le pied !

Par Yves BENSIMON, Podologue

Quel que soit le sport que nous pratiquons, nous utilisons le corps humain comme une grande chaine, dont le pied est le dernier maillon.
Rouage essentiel de la posture, le pied intègre les contraintes ainsi que les déséquilibres des étages supérieurs et les compense.
Nous avons tous droit à nos petits déséquilibres posturaux. Cependant l’activité sportive et ses impacts répétés des milliers de fois vont agir comme un révélateur.

L’examen podologique du sportif ainsi que les orthèses plantaires correctrices qui en découlent permettent d’intervenir, non seulement sur des pathologies loco-régionales du pied, mais également à distance sur les genoux, le dos et le rachis.
Cet examen permet tout d’abord de définir le type d’appui qui est le vôtre.

Le pied supinateur : Il s’agit de la déviation du talon vers l’extérieur.
Il est impliqué dans un certain nombre de pathologies comme le syndrome de l’essuie glace, les entorses de chevilles à répétition, et les tendinites des muscles fibulaires.

 

Le pied pronateur : il s’agit de la déviation de l’axe du talon et du medio pied vers l’intérieur.
Les pathologies associées sont notamment la tendinite de la patte d’oie, l’aponevrosite plantaire épine calcanéenne, et la tendinite d’Achille.

 

Le pied en torsion qui conjugue un avant pied pronateur avec un talon supinateur. Les pathologies qui y sont associées sont notamment l’aponévrosite plantaire, la périostite tibiale, et les syndromes fémoraux patellaires.

L’association de l’une ou l’autre de ces trois déviations plantaires à un geste spécifique répété prédispose le sportif à l’une des pathologies citées précédemment.

L’expérience acquise auprès des sportifs de nombreuses disciplines me permet de me diriger rapidement vers le geste qui, associé à la désaxassion, provoque ces pathologies caractéristiques de chaque sport.

 

L’examen commence par une analyse statique sur le podoscope et la boite à empreinte.
Il se poursuit par l’analyse dynamique du pas et de la foulée, à l’aide d’un podobaromètre et d’un tapis de marche pour être au plus près du geste réalisé pendant l’effort.

Le bilan est complété par le contrôle de l’équilibre du bassin et de la colonne vertébrale.
Le premier rendez-vous au cabinet permet d’effectuer ces examens.

 

Les orthèses plantaires conçues à la suite de ce bilan seront réalisées sur mesure, en utilisant des matériaux, ainsi que des techniques de réalisation adaptées à la spécificité de l’activité sportive de chaque patient. Elles seront essayées au cabinet une semaine plus tard dans les différentes paires de chaussure du patient.

Puis quatre rendez-vous de vérification seront fixés, au cours desquels l’efficacité des semelles sera testée à chaque fois.
Les détails de votre examen, le type de semelles réalisées, ainsi que les modifications apportées au cours de l’année seront notifiés dans un carnet de suivi podologique.
Vous retrouverez sur ce site des dossiers propres à chaque activité sportive, ainsi que mes conseils pour préparer vos pieds à une utilisation intense et sans risque de blessure.

La podologie du sport